Méthylcobalamine – Vitamine B12

Méthylcobalamine - vitamine B12 biodisponible 

Méthylcobalamine – Vitamine B12

La Méthylcobalamine: vitamine B12 naturelle et biodisponible. Effets étroitement liés à la l’acide folique dans le sang, les nerfs et l’ADN.

Méthylcobalamine: Vitamine B12 biodisponible

La Méthylcobalamine est un des deux isomères (formes) de vitamine biodisponibles, aussi appelés „coenzyme de B12“, et pouvant directement être utilisée par l’organisme. La Méthylcobalamine et l’Adénosylcobalamine sont les deux formes qui peuvent directement agir dans notre organisme sans nécessiter de métabolisation pour devenir actives dans notre organisme. À contrario, les autres formes de B12 doivent être métabolisées (transformées) en Méthylcobalamine ou Adénosylcobalamine avant de pouvoir avoir l’effet de coenzyme de B12.

La Méthylcobalamine est une forme naturelle de vitamine B12 telle qu’elle existe dans de nombreux aliments, et particulièrement concentrée dans le lait et le fromage. Dans l’organisme humain on trouve de la Méthylcobalamine au sein des cellules et dans le système nerveux central (myéline de la moelle épinière). Pour plus d’informations, vous pouvez consulter l’article sur les différentes formes de vitamine B12

Effets de la Méthylcobalamine

Au niveau cellulaire, la Méthylcobalamine a un rôle „d’activation“ de l‘acide folique (vitamine B9 précurseur des folates). En l’absence de Méthylcobalamine, l’acide folique reste dans l’organisme sous sa forme inactive et ne peut pour cette raison participer au métabolisme d’autres molécules. Les conséquences de cette situation sont l’anémie, des troubles nerveux, ainsi que des erreurs génétiques durant les divisions cellulaires.

Parmi ces effets, on compte également la transformation ou le recyclage d’un acide aminé nuisible appelé l’homocystéine associée à de nombreux troubles sanguins et cardio-vasculaires. La méthionine qui résulte de ce recyclage est un précurseur de la formation de S-Adenosyl methionine (abréviation courante: SAM). Le SAM joue un rôle essentiel de régulation des enzymes, des gènes, dans la protection des nerfs, des gaines myéliniques de protection des nerfs et dans la synthèse des neurotransmetteurs. Une carence de SAM cause des troubles de la concentration, des sautes d’humeur, des problèmes nerveux de toute sorte liés à de nombreuses maladies.

Ainsi la Méthylcobalamine à une réaction qui se manifeste sur trois plans différents:

  • Activation de l’acide folique
  • Recyclage de l’homocystéine (nuisible à haute concentration)
  • Formation de SAM, une molécule très importante pour notre organisme

De ce fait, elle possède les propriétés suivantes:

  • Prévention de problèmes cardio-vasculaires 
  • Protection des nerfs et des gaines de protection des nerfs
  • Synthèse correcte des neurotransmetteurs et de l’ADN
  • Participation à la division cellulaire correcte

vitamine-B12-methionine

Méthylcobalamine vs. Cyanocobalamine

Etant donné que la Méthylcobalamine n’a pas besoin d’être métabolisée pour être utilisable par l’organisme, elle a un avantage évident face à la Cyanocobalamine, forme synthétique de vitamine B12. Cette dernière doit passer par trois étapes de transformation (métabolisation) avant de devenir de la Méthylcobalamine. Ce processus requiert, par ailleurs, la présence d’autres vitamines, coenzymes et utilise des ressources supplémentaires de l’organisme, désavantage évident face aux formes naturelles de B12.

Pour devenir de la Méthylcobalamine, une partie de la Cyanocobalamine reçoit son groupe méthyle- de SAM (S-Adénosylméthionine), mettant hors d’état d’agir une partie des molécules SAM essentielles pour les processus mentionnés plus haut.

Contrairement à la Méthylcobalamine qui apporte un groupe méthyle essentiel, la Cyanocobalamine, contenant d’infimes quantités de poison cyanure, est dans le meilleur des cas inutile à l’organisme et doit donc être éliminé. Les gros fumeurs peuvent subir des dégradations nerveuses par ce poison et une possible intoxication au carnier même si les quantités sont extrêmement faibles. 

Plus important encore, contrairement à la Cyanocobalamine, la Méthylcobalamine a une capacité d’absorption nettement supérieure au niveau cellulaire. En effet, même si le niveau de B12 mesurable dans le sang après une prise de Cyanocobalamine est supérieure à la Méthylcobalamine, une grande partie de la la Cyanocobalamine est rapidement éliminée tandis que le niveau à long terme augmente dans le cas de la Méthylcobalamine montrant une concentration de B12 au niveau cellulaire1.

Pour toutes ces raisons, nous recommandons d’éviter de prendre des préparations pharmaceutiques de B12 à base de Cyanocobalamine, et d’opter plutôt pour les formes naturelles comme la Méthylcobalamine.

Particularités de la Méthylcobalamine

Bien que toutes les formes de vitamine B12 soit théoriquement transformables, la Méthylcobalamine a montré des effets positifs qu’on n’observe pas chez les autres formes de vitamine B12, et particulièrement la Cyanocobalamine2.

Parmi ces effets positifs, on compte:

  • Amélioration de troubles nerveux et douleurs dans le cadre du diabète
  • Normalisation de l’hyperhomocystéinémie dans le cadre du diabète
  • Corrections de troubles du sommeil
  • Aide aux problèmes de fertilité

Des expériences ont montré par ailleurs que la Méthylcobalamine améliorait la durée de vie de souris atteintes de cancer, effet non constaté dans le cadre de Cyanocobalamine3.

Par ailleurs, une autre étude clinique sur des rats rapporte que la Méthylcobalamine était associée à la régénération de nerfs même très endommagés4.

Méthylcobalamine en pastille, pilules, gouttes, gélules etc?

Comme la Méthylcobalamine peut être absorbée par les muqueuses buccales, on trouve de nombreuses préparations de pastilles de Méthylcobalamine à sucer ou gouttes sublinguales.

Jusqu’alors aucune étude n’a démontré si cette posologie offrait réellement un avantage thérapeutique par rapport aux autres méthodes d’absorption. Il est argumenté que la Méthylcobalamine à sucer offre un avantage car cette molécule ne supporterait pas bien les conditions chimiques dans l’estomac et les intestins. Toutefois, selon les études évoquées plus haut, il a été démontré qu’elle supportent bien l’assimilation par le système digestif.

Les gouttes de Méthylcobalamine sont sujettes aux mêmes suppositions mais les études manquent pour quantifier l’assimilation effective par les deux voies d’absorption. Néanmoins, on peut supposer dans les deux cas que le processus d’absorption nécessite une longue durée d’exposition de la vitamine B12 aux muqueuses. La question peut donc se poser de savoir si la probabilité d’avaler les gouttes ne baisse pas l’intérêt effectif de cette forme de préparation.

Les pastilles, comprimés ou dragées à sucer ont souvent le désavantage de contenir différentes sortes d’additifs (arômes, colorants, édulcorants agents de texture, etc.) qui représentent peu d’intérêt en terme de santé pour les préparations de vitamines. Parmi ceux-ci, on peut compter les édulcorants et en particulier l‘aspartame, qui sont à craindre pour le nombreux effets nuisible sur la santé. C’est pourquoi il est important de rester attentif à la composition chimique de ce genre de préparation.

Pour éviter les additifs aux maximum, il est recommandé d’opter pour des capsules de vitamine B12 qui d’un point de vue technique ne nécessitent pas d’additifs douteux. Malgré cela, il faut tout de même faire attention à la composition des capsules (gélules) car certains producteurs utilisent quand même des ingrédients suspects.

Méthylcobalamine: Nouveau standard de la B12?

La Méthylcobalamine est pour de bonnes raisons en train de devenir la forme privilégiée dans les préparations et pourrait devenir un nouveau standard. Les nombreux avantages cités plus haut de la Méthylcobalamine parlent d’eux même.

L’Adénosylcobalamine n’étant pas considérée comme un complément alimentaire dans certains pays, la Méthylcobalamine est une option sûre dans tous les pays: naturelle, bio-active, très bonne efficacité comme coenzyme pour l’assimilation effective de la vitamine B12. Elle convient particulièrement aux individus qui cherchent des apports complémentaires les plus proches possibles de ce que la nature nous offre.

La Méthylcobalamine peut être combinée ou complétée avec l’Hydroxocobalamine, qui elle aussi est un précurseur naturel des formes de coenzymes et offre un excellente durée d’efficacité dans l’organisme.

Sources

1 Okuda K, Yashima K, Kitazaki T, Takara I. Intestinal absorption and concurrent chemical changes of methylcobalamin. J Lab Clin Med. 1973 Apr;81(4):557-67. PubMed PMID: 4696188.
2 Kelly G. The co-enzyme forms of vitamin B12: Toward an understanding of their therapeutic potential. Alt Med Rev. 1997;2(6):459-471.
3 Tsao C, S, Myashita K, Influence of Cobalamin on the Survival of Mice Bearing Ascites Tumor. Pathobiology 1993; 61:104-108
4 Tetsuya Watanabe, Ryuji Kaji, Nobuyuki Oka, William Bara, Jun Kimura, Ultra-high dose methylcobalamin promotes nerve regeneration in experimental acrylamide neuropathy, Journal of the Neurological Sciences, Volume 122, Issue 2, April 1994, Pages 140-143, ISSN 0022-510X, http://dx.doi.org/10.1016/0022-510X(94)90290-9.




Schreib einen Kommentar