Métabolisme de la vitamine B12

Calcium, Biotine, Magnésium 

Métabolisme de la vitamine B12

Métabolisme de la vitamine B12: certains nutriments jouent un rôle essentiel précurseur et catalyseur. Acide Folique, Calcium, Biotine, Magnésium.

Interactions de la vitamine B12 avec d’autres nutriments

Le métabolisme est un système extrêmement complexe de réactions réciproques et interdépendantes au sein desquels aucun nutriment n’a de rôle isolé. Bien au contraire, chaque molécule interagit à la fois comme précurseur et métabolise d’autres réactions engageant de nombreux autres micro-nutriments. C’est également le cas de la vitamine B12.

Alors que de nombreuses maladies et médicaments peuvent avoir des influences négatives sur les effets de la vitamine B12, il existe des nutriments particuliers qui les rendent possibles, les favorisent ou les soutiennent. Cet article a pour objectifs de donner une vue d’ensemble sur ces différentes interactions possibles entre la vitamine B12 et d’autres micronutriments et de leur rôle dans la métabolisation de la vitamine B12.

Vitamine B12 et Acide Folique (vitamine B9)

Comme nous le présentons dans l’article vitamine B12 et B9, cette molécule est le „partenaire“ chimique le plus proche de la vitamine B12. Après différentes réactions, la vitamine B12 est responsable de la reconversion de l‘acide folique dans sa forme bio-active. En l’absence de Cobalamine (vitamine B12), l’organisme souffre rapidement d’une carence fonctionnelle d’Acide Folique (vitamine B9) elle reste inactive dans l’organisme. Il peut donc exister une situation paradoxale par laquelle un individu a un niveau suffisant de vitamine B9 (inactive) dans l’organisme mais ressent les symptômes de carence.

Réciproquement, la vitamine B12 nécessite l’acide folique pour son fonctionnement: dans le cadre d’une réaction métabolique, l’acide folique donne un groupe méthyle à la vitamine B12 formant ainsi la Méthylcobalamine qui la donne a son tour à l‘Homocystéine pouvant être par la suite transformée en Méthionine. (Voir schéma ci-dessous)

homocysteine-vitamineb12-convertion
La vitamine B12 et l’acide folique sont directement interdépendantes dans le cadre de la réaction ci-dessus, car seules elles peuvent participer à la réaction de l’une et de l’autre. La carence en acide folique est très fréquente en France et en Europe et selon l’association allemande DGE pour la nutrition, il s’agit de la carence la plus fréquente en Allemagne.

Biotine – Vitamine B7

La deuxième forme bio-active de vitamine B12, l’Adénosylcobalamine qui à un rôle central dans la production énergétique au sein des mitochondries, nécessite quant à elle de la Biotine (également appelée vitamine B7 ou Vitamine H) et du Magnésium pour remplir ces fonctions essentielles. Toutefois dans ce cas les interactions sont indirectes.

L’Adénosylcobalamine fait partie de l’enzyme Méthylmalonyl-Coenzyme A-Mutase qui participe à la transformation de la Méthylmalonyl-Coenzyme A en Succinyl-Coenzyme A. La Méthylmalonyl-CoA quant à elle constitue un précurseur de la Proponyl-Coenzyme A, étape nécessaire à la Biotine et au Magnésium1.

En cas de carence en Biotine, il peut apparaitre une situation problématique dans laquelle des quantités suffisantes d’Adénosylcobalamine ne sont pas utilisables par l’organisme car le précurseur métabolique nécessaire n’est pas fabriqué. Dans ce cas des symptômes de carence en vitamine B12 apparaissent même si le taux mesurable dans le sérum sanguin est normal. Dans ce cas, le test urinaire MMA ferait état d’une carence en B12 alors que de facto, l’organisme contient suffisamment de vitamine B12 mais ne peut pas en bénéficier. Dans ce cas, une prise de vitamine B12 n’apporterait aucun soulagement aux troubles car dans ce cas ils sont provoqués par l’absence de Biotine.

La Biotine est une molécule très sensible aux radicaux libres, notamment à ceux provenant du stress, des efforts physiques intenses, des maladies. C’est différents éléments peuvent faire augmenter les besoins manière significative et rendre la prise de compléments de Biotine nécessaire.

Calcium

La prise de vitamine B12 orale via l’action du Facteur Intrinsèque est un processus nécessitant la présence de Calcium. En cas de carence en Calcium, le pouvoir d’assimilation de la vitamine B12 est extrêmement réduit augmentant de ce fait la probabilité de carence fonctionnelle en B12.

Ce trouble existe par exemple dans le cas de la prise du médicament anti-diabétique Metformine qui a une influence négative sur le niveau de Calcium dans les intestins, entrainent de ce fait une carence de B12 chez de nombreux patients utilisant ce médicament. Mais comme des études ont pu le montrer la prise de Calcium en parallèle permet de remédier à ce risque2.

De nos jours, du fait de mauvaises habitudes alimentaires de nombreux individus souffrent d’hyper-acidité. Cela conduit à une surconsommation de Calcium qui a un rôle neutralisant sur l’acidité. De même une hyper-acidité sévère peut mener à des troubles d’assimilation de la vitamine B12. Ainsi, il est fortement recommandé, et pas seulement pour cette raison, d’opter pour une alimentation basique.

Une carence en vitamine D (également très fréquente) peut provoquer une carence de Calcium, même si le corps peut compenser en réduisant ses besoins et utiliser ses ses réserves de Calcium osseux. Une situation particulièrement critique apparait lorsqu’une personne souffre de carence en vitamine D et d’hyper-acidité en même temps. Dans de nombreux cas, il peut être recommandé de compléter ses prises de vitamine B12 par du Calcium afin de soutenir l’action du facteur intrinsèque. Dans ce cas il est préférable de prendre des sels de Calcium (citrate, gluconate, lactate) plutôt que du Carbonate de Calcium, moins biodisponible.

Conversion de la vitamine B12 via les vitamines B2 et B3

Une autre interaction de la vitamine B12 dans ses formes de coenzymes bio-actifs: Le corps ne peut utiliser directement que deux formes de vitamine B12, la Méthylcobalamine et l’Adénosylcobalamine. Les autres formes de vitamine B12 doivent préalablement transformées en forme bio-active pour être utilisable par l’organisme. C’est un processus qui requière plusieurs étapes.

Ces étapes de transformation dépendent de deux vitamines du groupe B: la vitamine B2 (Riboflavine) et la vitamine B3 (Niacine)3. C’est pourquoi dans le cadre de traitement  de Cyanocobalamine et d’Hydroxocobalamine à haute dose, il peut être recommandé de compléter ses apports en vitamine B2 et B3 par des compléments alimentaires ou une alimentation riche en apports de la sorte.

Les combinaisons de vitamines 

Dans la pratique on sait que l’équilibre biochimique de l’organisme est très délicat mais aussi qu’en cas de bonne santé, une alimentation riche en aliments crus et au PH basic permet très bien de prévenir et lutter contre le stress, les maladies, et les pollutions de l’environnement qui peuvent contribuer à la formation de carences.

Si un traitement de vitamine B12 n’apporte pas les résultats escomptés, il y a de forte chances pour que les autres molécules intervenant dans son métabolisme soient responsables.

Dans les deux cas, il peut être conseillé ce prendre une préparation combinée qui recouvre la totalité du complexe de vitamines intervenant dans le métabolisme de la vitamine B12. Cela augmente la probabilité que l’assimilation soit optimale.

Sources

1 E.R. Stadtman, P. Overath, H. Eggerer, F. Lynen, The role of biotin and vitamin B12 coenzyme in propionate metabolism, Biochemical and Biophysical Research Communications, Volume 2, Issue 1, January 1960, Pages 1-7, ISSN 0006-291X, http://dx.doi.org/10.1016/0006-291X(60)90252-7.
2 Bauman WA, Shaw S, Jayatilleke E, Spungen AM, Herbert V. Increased intake of calcium reverses vitamin B12 malabsorption induced by metformin. Diabetes Care. 2000 Sep;23(9):1227-31. PubMed PMID: 10977010.
3 Pezacka E, Green R, Jacobsen DW. Glutathionylcobalamin as an intermediate in the formation of cobalamin coenzymes. Biochem Biophys Res Commun. 1990 Jun 15;169(2):443-50. PubMed PMID: 2357215.



Schreib einen Kommentar